• Images Slides
Profil

LUC, QU'EST-CE QUI VOUS AMENÉ À LA PROFESSION DE COURTIER IMMOBILIER ?

J'ai toujours été attiré par le domaine de la VENTE, mon premier boulot, à 16 ans, a été comme représentant des ventes au Carrefour Laval chez TIP TOP TAILORS. À travers des études en administration ainsi qu'en évaluation immobilière, entrepreneur dans l'âme, j'ai démarré une entreprise de peinture nommée « Qualité Étudiant ». Par l'entremise de cette compagnie, j'ai fait la connaissance d'un directeur d'agence immobilière RE/MAX qui m'a convaincu, de par ma personnalité et mon intérêt, à me lancer en immobilier. Cette rencontre allait changer ma vie ! J'ai obtenu mon permis de courtier à l'automne 1997.

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE VOTRE PREMIÈRE TRANSACTION ?

Oui, je m'en souviens comme si c'était hier. C'était en 1997, le temps passe tellement vite ! C'était une propriété à Laval à 55 000 $, imaginez-vous! Depuis ce temps, j'ai réalisé plus de 1 500 transactions...

POURQUOI AVEZ-VOUS CHOISI DE VOUS ASSOCIER À LA BANNIÈRE RE/MAX ?

Sans aucun doute, la bannière RE/MAX est un INCONTOURNABLE pour moi. Je suis extrêmement fier d'être associé au leader MONDIAL en immobilier (+ de 93 000 courtiers dans 91 pays à travers le monde) et la première compagnie immobilière au Québec avec +/- 40 % des parts de marchés. RE/MAX Québec investit plus de 1 000 000 $ par année en campagnes publicitaires diverses. En fin de compte, vous avez l'un des meilleurs courtiers au Québec associé à la meilleure bannière immobilière au Québec, quoi de mieux pour réaliser la plus belle transaction immobilière ?

QUELLES SONT LES FORCES ET QUALITÉS QUI VOUS DISTINGUENT ?

Je suis quelqu'un de patient et vraiment à l'écoute des gens. J'aime passer du temps de qualité avec chaque personne que je rencontre afin de comprendre leurs besoins et de les aider à réaliser leurs rêves. Je sais également un HABILE NÉGOCIATEUR et un passionné de MARKETING. Mon parcours immobilier le prouve, avoir aidé au fil de ma carrière plus de 1 500 familles est vraiment exceptionnel et me rend très fier.

SELON VOUS, QUELS SONT LES RISQUES DE VENDRE SA PROPRIÉTÉ SANS AVOIR RECOURS AUX SERVICES D'UN COURTIER IMMOBILIER ?

WOW! Quelle question! Je pourrais vous entretenir des heures là-dessus. C'est un choix personnel, bien sûr, mais disons que lorsqu'on connait les nombreuses causes à la Cour du Québec concernant les ventes sans courtiers tels problème de vices cachés, fausses déclarations, etc., je trouve qu'il est plus judicieux d'avoir recours à nos services que d'avoir à payer des frais de cour et/ ou d'avocat qui vous coûteront trois ou quatre fois le prix d'une rétribution d'un courtier. De plus, notre bassin d'acheteurs étant beaucoup plus large, nous serons en mesure de vous obtenir plus d'argent dans vos poches qui en fin de compte incluront nos frais de courtage avec une PROTECTION en plus ! Le meilleur des mondes quoi...